01 janvier 2009

Voeux

Mes voeux "collectifs" se sont nourris à la sève de cet arbre prodigieux. Vieux de combien de siècles? (Dont quelques "portraits" figurent dans l'album consacré aux oliviers.) S'étire cette journée que l'on consacre aux voeux. Ceux que je formule à l'intention d'Antoine et d'Huguette, de Pierre et de son épouse, de Claudine Fabrizi et de son époux. (En leur demandant de me pardonner ce qui ressemble peut-être à une forme primitive de la maladie qui égare la mémoire dans des recoins obscurs!) ... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2008

La Tornadia

J'ai greffé à ce blog quelques photos de la forêt de Tartagine. Il serait indécent que j'oublie de mentionner une étape fort agréable sur la route qui y conduit: l'auberge "La Tornadia". Plus qu'agréable! Puisqu'on y mange très bien. Non seulement les charcuteries, les fromages. Mais aussi et surtout l'art d'accommoder. Jusqu'aux desserts. Et l'accueil y est particulièrement chaleureux. Et puis, moi qui pourtant ne suis pas un adepte des rosés, grâce au maître de maison, j'ai découvert un vin... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2008

Forêts

Je suis ardennais. Né sur cette terre de tout là-haut, où les guerres ont laissé une multitude de cicatrices purulentes. Une terre dont les forêts constituent de véritables joyaux. Des forêts au coeur desquelles cohabitent et s'affrontent chênes, hêtres, frênes, mélèzes, au profond desquelles les taillis touffus proposent tant et tant d'abris  pour les sangliers. Dans un court message que je lui ai adressé voici quelques semaines, j'ai écrit à Patrizia Gattececa que l'Ardenne, c'est un peu comme une Corse qui n'aurait... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 décembre 2008

Flammes

Quelques heures consacrées à la remise en forme de ce journal qui me permit de survivre au milieu des années 80. Les 20 et 21 août 1986, j'écrivais: "Depuis près de vingt quatre heures, vent d'une extrême violence (Antoine m'en a cité trois ou quatre fois le nom, mais je n'ai su le retenir!). Chaleur torride. Multiplication des incendies. D'énormes nuages d'une fumée noire au sud-est du village. Odeur âcre du bois brûlé. Pompiers impuissants à maîtriser le sinistre. Les canadairs pompent l'eau de mer du côté de... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2008

Reconnaissance

Je dois beaucoup à Marie Susini. Dans ma découverte de la Corse, avant mon premier voyage, avant mon premier séjour. J'avais lu tous ses romans. J'avais lu "La Renfermée, la Corse". La Corse m'est venue grâce à elle. Aujourd'hui encore, je lui en suis gré. Je m'afflige que cette écrivaine là soit si peu considérée, reconnue, appréciée. J'avais lu également certains des articles que publiait "Le Nouvel Observateur". Son autre regard. Sur le monde. Sur la société française. Je n'ai préservé... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2008

La Cadillac des Montadori

"La Cadillac des Montadori" de Marie FERRANTI (Gallimard). Sauf erreur ou omission de ma part, Marie Ferranti ne cite jamais le nom de la contrée qui constitue le cadre de son roman. Mais chaque détail descriptif laisse deviner ou comprendre qu'il s'agit de la Corse. Un vieil homme agonise. Un vieil homme qui régentait tout, qui régnait sur tout. Un homme qui, dans son dernier souffle, révèle un secret qui va bouleverser l'existence de celui auquel il est confié. Dans ce roman concis, ciselé, Marie Ferranti installe les... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 novembre 2008

Primo LEVI

Primo LEVI et Mario Rigoni STERN occupent, l'un et l'autre, une grande place dans mon modeste Panthéon littéraire. Les conséquences imprévisibles des errements sur le Net m'ont conduit à découvrir la lecture de la lettre que libella STERN au lendemain du suicide de LEVI. Cette lettre fut lue par Jean-Claude ACQUAVIVA devant un auditoire que je suppose corse. Je vous propose de vous intéresser durant quelques minutes à la rencontre, par delà la mort, de deux grands écrivains. La voix si prenante d'un des animateurs d'A FILETTA... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2008

Enquête corse

Libération du samedi 8 novembre a publié un article dont la pertinence me paraît établie. L'auteur de cet article est Enrico PORSIA, journaliste indépendant qui vit et travaille en Corse. Je le restitue ici dans son intégralité. HISTOIRE D’UNE ENQUÊTE CORSE En septembre 2008, j’ai publié sur le site aministia.net un dossier sur le nouveau Plan d’aménagement et de développement de la Corse, le fameux Padduc. La partie la plus sensible de ce document concerne la cartographie des espaces remarquables du littoral.... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 17:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 novembre 2008

Marie Ferranti

Le livre m'est arrivé ce matin. Je l'ai entrouvert. Je l'ai feuilleté. Je l'ai humé. J'entamerai sa lecture cette nuit ou demain matin. "La Cadillac des Montadori" de Marie Ferranti. Les éditions Gallimard permettent d'écouter l'auteure. Il vous suffit de cliquer sur ce lien: http://www.gallimard.fr/rentree-2008/index_ferranti.htm Dans l'éventualité où vous n'en auriez pas le temps, je reproduis ci-dessus le court texte de présentation imprimé sur la quatrième de couverture. "Le vieux... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2008

Traces

Violentes pluies automnales sur ce rivage languedocien où je survis. Les orages s'éloignent vers l'est, Nîmes, la Camargue. Les orages remontent vers les Cévennes. Je relis et corrige quelques pages du journal que je rédigeai en août 1986. Au temps de mes découvertes de la Balagne. Lundi 11 août Violente pluie d'orage. Des rafales d'eau tiède. Un véritable torrent devant le seuil de la maison. Le soleil s'en revient. Eau salvatrice, réclamée auprès de Saint Roch et de ses comparses. Considérée, par les... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]